Le Pouvoir de l’Instant Présent…

Le pouvoir de l'instant présent

Dans de nombreuses traditions spirituelles, dans les nombreux courants de développement personnel, en Neuro-Sémantique dans certains outils, nous entendons souvent parler de l”instant présent”, de l’”ici et maintenant”, d’être “100% présent”, etc.

Qu’est-ce que cela signifie?

Etre dans l’instant présent, c’est ne plus être en train de penser au passé, à ressasser les souvenirs, agréables ou désagréables. C’est ne plus être perdu dans la rêverie du futur et déconnecté de ce qui se passe maintenant, c’est ne plus être immergé dans ses pensées. C’est tout simplement (je dis simplement car cela n’a rien d’extraordinaire en soi, mais paradoxalement c’est loin d’être simple à réaliser) être présent, conscient et attentionné à ce qui se passe actuellement. Fritz Perls, créateur de la Gestalt Thérapie disait que parfois nous devions “laisser le mental et revenir à nos sens”. C’est à dire laisser le flux de pensées et être pleinement attentif à ce qui se passe : ce que l’on voit, entend, ressent et être pleinement focalisé dans l’action en cours. C’est ainsi que nous sommes dans “l’ici et maintenant” et pas dans un film mental dans la réalité virtuelle de nos représentations mentales.

Quel intérêt me direz-vous?

Plus de focalisation
Michael Hall, créateur de la Neuro-Sémantique a fait un gros travail sur la focalisation et les états de concentration dans sa modélisation du “génie personnel”, poursuivant les travaux de John Grinder et Judith Delozier sur le sujet, ainsi que les recherches sur le “flow state” de Csikszentmihalyi (quand vous arriverez à le prononcer, bravo!).
On se rend compte alors qu’en effet la focalisation et la concentration sur une tâche, une action en cours (que ce soit parler en public, faire du sport de haut niveau, conduire, lire, etc.) survient lorsque l’on est pleinement présent à l’action : 100% aligné entre ses pensées, ses émotions et l’action en cours.

Lorsque l’on est connecté dans son état de “génie personnel”, nous sommes pleinement dans l’instant présent, nous faisons un avec l’action, en pleine focalisation et c’est là que nos talents, nos potentiels et nos ressources s’expriment car notre mental n’est plus dans un film mental, une pensée sur le passé ou le futur ou en dialogue interne, mais dans l’action, en pleine attention à l’environnement et les choses se font avec fluidité et efficacité.

Pour plus de détails sur ce sujet consultez cet article traduit de Michael hall : cliquez ici

Plus d’attention et d’écoute
Lorsque nous sommes présent à ce que l’on fait, nous sommes plus à l’écoute car nous observons et écoutons ce qui se passe et nous portons attention à nos interlocuteurs. Avez-vous déjà eu l’impression que votre interlocuteur est physiquement avec vous mais semble ailleurs dans sa tête? dans ses pensées? Si nous sommes dans nos pensées nous ne pouvons pas non plus être à l’écoute. Etre pleinement présent c’est être ici, avec l’autre et focalisé sur la conversation que l’on a, dans le moment présent.
Lorsque nous sommes présent dans l’instant, nous pouvons utiliser le pouvoir de l’attention : observer les choses avec finesse, dans les détails, comprendre ce qui se passe et être plus efficace dans ce que l’on fait. Etes-vous efficace lorsque vous faites une chose en pensant à une autre?
L’attention permet d’utiliser nos ressources avec efficacité et son pouvoir n’est accessible que si nous sommes ici et maintenant et non pas dans nos films mentaux.

Moins de stress et plus de calme
Nous nous stressons la plupart du temps non pas à cause de ce qu’il est en train de se produire. Mais souvent en repensant au passé, à une situation difficile, qui tourne en boucle dans notre esprit, ou en anticipant avec peur le futur, en imaginant des scénarios catastrophes, ou encore en se parlant avec sa petite voix interne de manière négative. C’est lorsque nous sommes pris dans nos films mentaux et nos pensées que nous subissons ainsi toutes nos peurs et limitations. Il se passe quelque chose et ça y est, nous commençons à anticiper sur des choses négatives ou stressantes qui pourraient se produire et nous continuons le film jusqu’à en être coupé par un autre stimulus externe ! En fait on peut dire que c’est le fait de ne pas être 100% dans l’ici et maintenant, dans l’instant présent qui nous laisse la possibilité d’être victime de nos constructions mentales, de nos limitations, de nos préjugés, de nos croyances limitantes.

Lorsque l’on revient dans l’instant présent, ici et maintenant, c’est comme magique. On se rend compte que nous étions pris dans une projection possible du futur, de ce qui pourrait se passer, de ce que pourrait dire une personne, de ce que les autres pourraient penser de nous, etc. dans des projections imaginaires inutiles qui nous sabotent et qui n’ont peut-être aucune chance de se produire. Lâcher le film mental, la pensée qui nous a embarqué sur la pensée suivante et la suivante…et revenir ici et maintenant à observer ce qui se passe, où nous sommes et concrètement ce que l’on peut faire nous libère ainsi du fil de pensées stressant dans lequel nous étions pris.
C’est ce que l’on fait en méditation en revenant sans cesse à l’instant présent et en observant simplement ce qui se passe, sans se laisser happer par un film mental soit négatif car catastrophe soit frustrant par le fait de ne pas obtenir ce que l’on désire.

L’effet direct est que lorsque l’on est dans l’instant présent, nous redevenons naturellement calme, détendu et en paix. Cela nous permet aussi de rester dans le monde réel et de lâcher prise sur les projections mentales de ce qui pourrait ou devrait arriver ou sur un dialogue interne insistant et fatiguant.

“Remettre le compteur à zéro” ou “vider le vase avant qu’il soit trop plein”
Lorsque nous sommes à bout après une journée difficile car les événements difficiles se sont enchaînés nombreux au cours de la journée, que nous sommes à cran, tendu et prêt à exploser, revenir dans l’instant présent permet aussi de vider le vase et éviter le trop plein ou de remettre le compteur à zéro avant d’arriver au maximum…
Car lorsque nous revenons dans l’instant présent, l’effet d’accumulation des choses difficiles s’estompe, nous revenons à un point de départ et notre esprit repart sur d’autres émotions, pensées et d’autres directions…

Etonnant
Tout cela semble tellement simple et évident, mais essayez de voir combien de temps par jour êtes-vous réellement pleinement présent à ce qui se passe, à ce que vous faites? Combien de temps arrivez-vous à y être à 100%, sans être en même temps en train de penser à autre chose, à construire des films mentaux, à “mouliner” dans votre dialogue intérieur…
C’est tellement simple, mais vu l’environnement dans lequel nous vivons c’est très compliqué de ne pas avoir l’esprit happé par une chose ou une autre ou plusieurs choses en même temps. Et ainsi nous perdons focalisation, concentration, attention, écoute et calme mental pour créer une sorte d’agitation mentale qui nous amène dans les difficultés au fur et à mesure si nous n’arrivons pas à prendre du recul…

Lâcher prise
Ainsi, prendre quelques instants par jour pour se retrouver avec soi-même, observer ce qui se passe en nous, simplement, observer sans y entrer nos pensées, nos émotions et là où tente de nous amener notre esprit : dans la peur de ceci, la colère à propos de cela, la frustration de ceci, etc.
Aussi être pleinement dans ce que l’on fait et non pas faire une chose en pensant à d’autres en même temps, tout cela permet le lâcher prise, le renouveau du calme mental, de la concentration et de la sérénité.
Observez les effets de la méditation, ce qui se produit lorsque nous prenons ces temps où il n’y a plus d’objectif, plus de rentabilité, plus d’obligation de résultat, plus de compte à rendre, plus de doute à avoir, etc. seulement observer sans juger ce qui se passe en nous, être ici et maintenant attentif aux choses et voir leur propre nature, ayant abandonné les jugements issus de nos croyances.

Pour bénéficier de ces effets du pouvoir du l’instant présent, pas besoin non plus de devenir un yogi extrême spécialiste de méditation, essayez simplement d’être plus présent à ce que vous faites et aux autres, sans vous laisser happer par vos pensées, imaginations et projections mentales. Et quand le vase est plein, prenez quelques instants de conscience simplement de votre état, sans le juger et respirez tranquillement sans but particulier, simplement observez…

Florent Fusier
“Le Coach en Ligne”

{ 2 comments… read them below or add one }

abbassi octobre 10, 2011 à 5:47

excellent!

miankodila marcel novembre 28, 2011 à 7:02

Le pouvoir de l’instant présent c’est comme le pouvoir de focalisation; C’Est un bel enseignement.

Leave a Comment

Previous post:

Next post: