De l’impermanence de toute chose…

Impermanence et changement

Regardez l’océan…une première vague, une deuxième vague et une troisième, puis encore une autre, et une autre, …les vagues s’enchaînent sans fin, les unes après les autres. Ce sont toutes des vagues, mais pourtant chacune est unique et différente. A peine nous voyons s’en écraser une que nous sommes déjà attiré par la suivante.

A quoi cela peut nous faire penser?
A nos pensées, qui s’enchaînent et défilent les unes après les autres, en cascade, à nos émotions qui surgissent, nous immergent de leur sensations et disparaissent pour laisser place à l’émotion suivante, en réaction à la première, et déjà cette même émotion ressentie, nous sommes déjà emporté sur d’autres pensées et émotions…et cela ne s’arrête pas non plus, tout comme les vagues de l’océan. Lorsque nous ne regardons plus les vagues, nous ne sommes plus conscient de ce défilement, de cette dynamique, de ce flux sans fin. Puis quand nous portons à nouveau notre conscience sur le défilement des vagues, elles nous semblent à nouveau approcher, se dérouler, partir, puis la suivante arrive, dans un cycle sans fin. Ce cycle s’arrête seulement dans notre conscience lorsque nous mettons notre attention sur autre chose.

Derrière la constance du flux : les vagues déferlent les unes après les autres, nous entrevoyons l’impermanence de notre existence.

Il suffit d’observer précisément la nature et notre propre nature pour se rendre compte que tout est impermanent. Rien ne perdure sauf le changement. La seule chose qui est constante c’est le changement.

L’impermanence, un malheur ou une chance?
Pessimiste, nous pourrions dire un malheur : mes plaisirs, mes bonheurs, ce que je possède, mes compétences, mes connaissances, mon argent, mon statut, etc. rien ne vas durer éternellement…aie.aie.aie…
Cependant en voyant les choses objectivement, nous pouvons voir la chance que cela représente.

Cela veut dire que lorsque vous êtes dans une situation difficile, les choses vont forcément évoluer. Si les choses plaisantes ne durent pas indéfiniment, il en est de même pour les choses déplaisantes et difficiles. Le stress que vous ressentez va diminuer, partir…et s’il revient il sera différent du ressenti précédent, ce sera un autre mélange d’émotions difficiles. Ainsi on peut dire que comme rien ne dure éternellement et que tout se renouvelle à chaque seconde (si l’on sait observer les choses telles qu’elles sont et ne pas resté coincé dans nos constructions et interprétations mentales)…

Comment utiliser ce concept à son service?
Et bien premièrement en arrêtant de souhaiter que tout soit permanent, immuable et inchangé. En acceptant que les choses évoluent et changent en permanence, qu’on le veuille ou non, que cela nous plaise ou non, que cela nous arrange ou non. La flexibilité est une ressource que nous pourrons développer grâce à ce regard de l’impermanence. S’adapter aux choses qui changent en permanence.
En observant les difficultés, les émotions “négatives”, les problèmes et en observant pleinement comment ils évoluent et changent au fil du temps, ce qui amène à découvrir comment agir, faire quelque chose pour améliorer les choses. Si l’on observe le monde avec l’oeil de l’impermanence, alors cela nous permet de ne pas nous attacher à nos pensées limitantes, à ne plus prendre les situations difficiles comme éternelles, ne plus percevoir les émotions difficiles comme permanentes et les problèmes comme insolubles…

Dans la technique de l’Optimisme de la Neuro-Sémantique on applique un cadre de référence de “ceci”, “ici”, “maintenant” sur la situation de crise. Ce qui nous amène à voir qu’on peut faire quelque chose, qu’il y a une issue au problème et que cela ne durera jamais éternellement. On applique en fait un cadre d’impermanence sur la situation de crise et un cadre d’impersonnalité (la situation n’est pas moi, je ne suis pas la situation problématique, je n’ai pas à personnaliser), ce qui change notre vision du problème et notre attitude face à celui-ci.

On ne peut pas changer les événements, mais notre attitude face à ces événements et l’impermanence peut alors nous aider à cela et faciliter ce changement de vision et de perception. Simple et magique.

De même nous passons souvent notre vie attaché à vouloir obtenir une chose puis une autre, et lorsque nous l’obtenons enfin, la satisfaction est là un temps, puis s’amenuise et nous nous attachons à une autre chose. Parfois lorsque nous n’arrivons pas à obtenir ce que nous voulons nous luttons dans un attachement et une frustration qui créent une déperdition d’énergie, ou lorsque nous avons enfin obtenu ce que nous voulions, nous commençons à en ressentir l’impermanence. Cette chose que nous avons tant désiré est présente mais disparait, et c’est là qu’il est important de comprendre que c’est seulement le cycle naturel des choses : tout naît, vit et meurt à un moment donné.

Tout comme nos pensées, nos émotions, nos états d’esprit, nos comportements, nos croyances les plus ancrées.

La personne que vous serez dans quelques secondes, minutes, heures, journées…sera différente de celle qui lit cette article maintenant, car vous aurez évolué. A vous de diriger cela dans le bon sens ou dans le mauvais sens. Ainsi tout est possible, utiliser l’impermanence à votre service : vous pouvez tout changer et faire évoluer, votre identité, vos comportements, vos émotions, rien n’est figé, immuable et écrit pour toujours, et rien non plus n’est acquis pour toujours.

Leave a Comment

Previous post:

Next post: